Crédit : ©Volkswagen Poznań

La ville de Poznan se chauffe à la chaleur fatale !

Grâce à Veolia, la chaleur produite par l’usine Volkswagen de Poznań en Pologne, est récupérée et réinjectée dans le réseau de chauffage de la ville.

Les déchets énergétiques de l’usine deviennent une ressource pour la collectivité.

Les industries ont un rôle majeur à jouer dans la transition vers une économie plus circulaire. Chaque usine consomme des quantités importantes de matières premières et produit de nombreux déchets.

Pour adopter une approche responsable, les industries doivent donc apprendre à mieux gérer ces flux. Objectif : utiliser moins de ressources et valoriser davantage les déchets. C’est le principe de l’écologie industrielle qui consiste à limiter l’impact de l’activité industrielle sur l’environnement.

L’usine Volkswagen de Poznań en Pologne, produit en moyenne 170 000 véhicules par an, ainsi que des composants et des pièces détachées. Dans une démarche de développement durable et en partenariat avec Veolia, le site a mis en place en 2016 une solution innovante pour valoriser ses déchets énergétiques. Explications :

Le compresseur d’air est l’un des mécanismes les plus utilisés dans l’industrie. Il est aussi l’un des plus voraces en énergie (gaz naturel, fuel). Lors de la compression de l’air, l’énergie utilisée est transformée en chaleur. Cette chaleur est alors envoyée dans un système de refroidissement qui l’évacue ensuite dans l’atmosphère… avec des conséquences directes sur le réchauffement climatique.

Pourtant, cette chaleur perdue, dite « fatale », est largement valorisable. Dans l’usine Volkswagen, elle est récupérée pour être réinjectée dans le réseau de chauffage de la ville et alimente ainsi une trentaine de bâtiments. Ainsi, les déchets énergétiques de l’usine deviennent une ressource pour la collectivité, avec un impact positif sur l’environnement.

Cette solution permet à l’usine d’économiser chaque année 17 millions de litres d’eau (utilisés dans le système de refroidissement), 400 000 KWh d’énergie (utilisés pour faire fonctionner le compresseur) et de réduire de 1 000 tonnes ses émissions de CO2.

Développé dans le cadre d’un partenariat de trois ans entre Veolia, Volkswagen et la ville de Poznań, le projet a permis la création d’une boucle locale d’économie circulaire, qui favorise la coopération entre acteurs d’un même territoire. Veolia et Volkswagen poursuivront leur collaboration dans la durée, pour mettre en place d’autres projets innovants et durables au service de la ville.

En savoir plus :

- Conférence à la REcyclerie : l’économie circulaire au service de l’industrie

Image principale : Crédit ©Volkswagen Poznań

comments powered by Disqus